A propos de NonPlastik

Nos valeurs

  • Réfléchissez toujours plusieurs fois avant d’acheter des produits en plastique. Vous pourriez peut-être ne pas en avoir vraiment réellement besoin ou bien alors peut-être existe-il une alternative simple !
  • Prenez avec vous votre propre paille durable, votre propre sac et votre propre bouteille d’eau pour réduire les déchets plastiques quotidiens.
  • Donnez l’exemple. Ne jugez pas les autres pour leurs choix, mais montrez plutôt une alternative par vos propres actions.
  • Soyez bienveillant. Envers tous ceux qui vous entourent, les gens et la nature.

Notre mission

Notre mission est de réduire la consommation de plastique en rendant les alternatives respectueuses de l’environnement plus accessibles.

Le plastique en lui-même n’est pas un problème. C’est notre surconsommation et l’utilisation du plastique jetable qui nuit le plus à l’environnement. Chaque morceau de plastique fabriqué depuis les années 1950 existe encore sous une forme ou une autre aujourd’hui, et c’est effrayant. Bien qu’il y ait de nombreux domaines où la surconsommation de plastique est un réel problème, nous avons choisi comme première solution d’éliminer l’utilisation des articles à usage unique. Nous aimerions proposer des alternatives « non-plastik » pour des articles comme les emballages, les sacs, les brosses à dents, les pailles, les couverts, les assiettes et autres. Si vous avez d’autres excellentes alternatives à un produit quelconque en plastique, faites-le nous savoir !

Rejoignez-nous dans notre lutte contre le plastique et devenez un ambassadeur non plastique. Inspirez vos amis et votre famille avec vos changements, faites passer le mot et refusez la prochaine paille en plastique qu’on vous aura offert. Tout commence avec vous.

Notre histoire

L’idée de NonPlastik est née à Bali, en Indonésie, après avoir constaté l’impact de la surconsommation de plastique sur cette belle île. Bien qu’il reste encore beaucoup de chemin à parcourir avant que le problème du plastique soit maîtrisé, certains habitants font le premier pas et commencent à proposer des pailles de bambou faites maison comme alternative. Inspiré par cela, le fondateur de NonPlastik, Tauras, a décidé d’apporter cette alternative naturelle en Europe et dans le reste du monde pour inciter les gens à être plus conscients de leurs décisions.

Responsabilité sociale

Nous aimerions partager une partie des bénéfices de la vente des alternatives au plastique avec les organisations à but non lucratif qui s’efforcent de résoudre le problème du plastique. Si vous connaissez une organisation qui pourrait bénéficier de nos dons ou si vous êtes vous-même le représentant d’une telle organisation, n’hésitez pas à nous contacter !

bamboo straw producer in Bali
Balinese family who produces our Bamboo Straws
Bamboo straw production in Bali
Almost ready to be shipped
Visiting bamboo straw maker family in Bali
Having a Balinese Coffee with our partners

Monthly Newsletter

The first shock of the global lock down is over, maybe some more are underway. At the same time with health becoming the primarily concern worldwide, the agenda of plastic reduction is even more relevant.

With hope that by taking over this project, the awareness of plastic’s danger for us and our planet will spread, with Switzerland taking action. 

There are also plans to diversify the range of products, so please do participate actively by indicating which products could add value by taking a very brief survey.

The time is only now and all can be improved through individual action.

The information below is taken from the sumofus.org petition:

While the EU has finally begun making plans to cut down on plastic waste, Switzerland is falling behind, big-time.

Each year, Switzerland generates nearly 100kg of plastic waste per capita — over three times the European average.

While the EU is considering a ban on single-use plastic products like balloon sticks, straws, cutlery and microbeads in cosmetics, Switzerland’s environment minister has refused to take steps to address the plastic crisis, instead parroting lobbyists’ ridiculous claim that any such ban would “interfere with economic freedom”.

Misleading reports would have you believe Switzerland is the “recycling champion of Europe” — but in reality, the country burns the majority of its plastic waste, an imperfect solution that unleashes tonnes of CO2 into the atmosphere. Only about 35 percent is recycled, far below the European average.

In fact, Switzerland’s recycling system is so convoluted that some residents have taken to dumping their waste across the border in France (aka “rubbish tourism”) while others just plain litter — volunteer groups like STOPPP have found thousands of plastic items in and around Switzerland’s lakes and rivers.

Meanwhile, plastic has invaded Swiss soil — a new study of river flood plains found 90 percent of samples contaminated by the kind of microplastic particles that are still recklessly added to cosmetic products. Switzerland’s parliament came close to banning those microplastics in 2017, but ended up caving to corporate pressure.

In 2018 over 700,000 SumOfUs members told the EU Commission to ignore corporate lobbyists and commit to taking action against single-use plastic — and in January, they did. Now, it’s time to show Switzerland that it’s not going to be the exception. When it comes to plastic pollution, we’re all in this together.

03.08.2020